Jeux

Le jeu :

Le jeu a une place très importante dans la vie de l’enfant et donc, au sein de l’institution. Pour l’enfant, le jeu est un besoin. Le jeu permet à l’enfant d’assimiler des informations : lorsque nous recevons une stimulation intellectuelle, nous captons l’information mais nous devons ensuite la “digérer” et l’assimiler afin qu’elle puisse nous servir. L’enfant assimile les informations en les rejouant, en les matérialisant par des gestes, notamment lors des jeux symboliques. Dans le jeu, l’enfant enrichit son vocabulaire, il découvre le fonctionnement des objets, il expérimente la relation de cause à effet. L’enfant se découvre source de ses actions et donc de leurs conséquences. Il développera ainsi son autonomie.

Le jeu libre :

Durant les moments de jeu libre, l’enfant est maître de son jeu. Il décide de ce qu’il va faire, avec quel matériel, avec qui il va jouer et quelles directions peuvent prendre son jeu. Ces moments permettent aux enfants de laisser libre cours à leur imaginaire et ainsi de construire leur pensée. Parmi ces jeux, se trouvent les jeux de construction qui permettent à l’enfant de développer ses habiletés motrices, son équilibre ainsi que sa créativité. Se trouvent également, les jeux symboliques qui regroupent tous les jeux de « faire semblant »et tout autre jeu sans règles prédéfinies.

Le jeu dirigé :

Le jeu dirigé permet à l’enfant de se confronter aux règles sociales dans un schéma structuré et de faire divers apprentissages au travers de ce qui lui est demandé. Le fait qu’un “résultat” soit demandé dans ce type d’activités permet à l’enfant de se rendre compte de ses capacités et de ses limites. Ainsi, l’enfant va créer sa personnalité.